Claustrophobie

La claustrophobie est la phobie des espaces clos, elle regroupe également  tout ce qui touche à la peur de l’enfermement.

Cette phobie est également souvent associée à l’agoraphobie, j’ai pu remarqué avec les années qu’il n’est pas rare que les personnes souffrant de crises d’angoisses, les espaces clos et les foules étant très souvent un déclencheur pour les crises d’angoisses.

Cette phobie peut trouver ses origines dans un événement traumatique, comme par exemple une personne qui serait restée bloqué dans un ascenseur, une grosse émotion négative associée à une situation peut engranger une phobie.

Mais la claustrophobie peut être également  l’expression d’autres maux comme un stress accumulé sur une courte période ou au contraire l’accumulation d’un stress du quotidien, dans tous les cas je ne suis pas de ceux qui pensent qu’une phobie ni même une pathologie psychologique soit systématiquement le résultat d’un unique traumatisme, cela peut également faire échouer une thérapie que de s’obstiner à chercher une cause unique.

Dans le cas d’une claustrophobie, l’hypnose servira à  » reprogrammer  » les émotions en fonction d’un contexte, en l’occurrence une émotion apaisée dans un espace clos.

N’oublions pas que c’est l’inconscient qui déclenche les sensations de panique, de peur et d’angoisse dans un espace clos pour une personne phobique, et c’est donc avec cet inconscient qu’il faudra travailler et valider ce changement.

Il n’est pas rare qu’une personne claustrophobe soit rassurée dans un lieu clos juste s’il se trouve à côté d’une fenêtre ou d’une porte dans des transports en commun, et même si la personne n’a pas la possibilité d’emprunter cette sortie, c’est juste l’idée d’une possible échappatoire  qui rassurera la personne claustrophobe, nous pouvons à l’aide de l’hypnose, reproduire cette  » fenêtre  » mentale qui aidera à apaiser l’esprit, je vous en dis plus sur les techniques d’hypnose que j’utiliserais pour supprimer une claustrophobie.

Utiliser l’hypnose contre la claustrophobie 

L’hypnose n’est pas la psychothérapie ou la psychanalyse, si un fait traumatisant ayant pu causer la claustrophobie est identifié immédiatement, alors, l’hypnose pourra être utilisée pour traiter ce traumatisme ( en l’occurrence pour une claustrophobie, avoir subi un enfermement prolongé dans un lieu clos .

Cela dit la recherche d’une et seule cause n’est pas nécessaire, la claustrophobie peut être l’expression d’un stress ou d’une période, je vois très souvent des personnes en séance avec un niveau de stress très élevé développer une claustrophobie sans trauma particulier en rapport avec cette phobie.

Dans les cas où il n’y a pas de traumatisme spécifique, il faudra comprendre quels sont les raisons de la claustrophobie, elles peuvent être une accumulation de plusieurs problématiques, en rapport avec le stress très souvent.

Voici une petite liste des situations qui peuvent provoquer une claustrophobie :

 

Les ascenseurs

Un petit espace clos, un risque de ne pas pouvoir sortir, les  ascenseurs sont l’exemple typique d’un lieu qui peut provoquer un stress dû à une claustrophobie, c’est également le genre de phobie qui peut être dû à un traumatisme ( être resté enfermé avec un état de panique )

 

 

La phobie des transports en commun et l’hypnose

Les transports en commun sont également un lieu provoquant très souvent des états de stress chez une personne claustrophobique.

 

Cela peut aller de la simple gêne à l’impossibilité totale d’utiliser les transports en commun.

 

Les salles de classe ou de réunion

Les salles de classes ou de réunion sont également un lieu clos généralement associé à une idée d’enfermement ( ne pas pouvoir sortir à son aise )

Combien de séances d’hypnose pour quelqu’un qui souffre de claustrophobie ?

A titre personnel je préconise une moyenne de 3 séances pour pouvoir travailler correctement, mais il arrive qu’une séance soit nécessaire.

Il y a bien entendu comme dans toute pathologie un degré dans la gravité, c’est également ce qui dictera le nombre de séances nécessaire, le travail sous hypnose ne sera pas le même pour une personne souffrant d’une légère gêne que pour une personne étant dans l’impossibilité totale de se  trouver dans un espace clos.

Le suivi sera donc adapté en temps selon chaque cas.

                   Code APE : 8690 F    N° SIRET : 819 389 495 000 30

                        43 avenue d'Espoulette  26200 Montélimar  France |

07 65 79 10 10